Comment l’astrologie est-elle née ?

L’astrologie peut être définit  comme étant un ensemble de croyances et usages crées à partir de l’interprétation des relations entre les phénomènes terrestres et le mouvement des astres. Un art divinatoire, une croyance religieuse, de la science ou encore de la superstition, le domaine de l’astrologie a créé beaucoup de controverse au fil de l’histoire. De l’antiquité jusqu’au temps moderne, l’astrologie a su se développer et s’adapter au contexte de l’histoire.

L’histoire de l’astrologie

L’astrologie est apparu dans la cité de Babylone plusieurs années avant Jésus-Christ, où à l’époque était déjà considérée comme très avancé dans la connaissance du monde. Très intéressés par les sciences mathématiques, les prêtres égyptiens mettaient déjà en évidence l’importance du soleil qui fait partie des astres. Mais c’est en Alexandrie que l’astrologie apparut réellement au deuxième siècle. Plaque tournante  de la culture méditerranéenne, la cité égyptienne regroupait les cultures grecques, égyptiennes et mésopotamiennes. C’est dans ses temps que les grecques travaillaient pour maîtriser l’astrologie et pour pouvoir prouver que l’homme pouvait maîtriser son destin. Plus tard, les romains utilisaient l’astrologie comme arme politique en l’intégrant dans les coutumes romaines. On découvrit aussi l’astrologie dans les religions aztèques et mayas. A partir du dix-neuvième siècle, la pensée rationaliste et scientifique dominait l’astrologie même si quelques astrologues défendaient encore férocement les théories de l’astrologie. Actuellement, l’astrologie prend encore une certaine dans la société moderne en s’adaptant aux avancées culturelles de la société.

Comment peut-on définir l’astrologie ?

La définition de l’astrologie est très complexe car au fil du temps elle prit différente aspect selon le contexte historique ou encore selon chaque acteur de l’histoire. Du temps des babyloniens, elle fut considéré comme des messages de Dieux grâce à aux mouvements des astres. Plus tard, les grecques rationalisaient l’astrologie en le considérant comme une science sous l’influence des plus grands mathématiciens grecs Pythagore et Thalès. Selon les cités et les croyances du monde, l’astrologie a été vue de différentes manières. Pourtant dans les cités aztèques et mayas, l’astrologie entrait directement dans la religion.

Un sujet à controverse

Dans le Christianisme, l’astrologie est considérée comme une superstition païenne. Les chrétiens ont toujours lutté pour bannir l’astrologie de la société. Considérant les astrologues comme des charlatons, l’astrologie n’a pas toujours été au goût de tout le monde. Certains grands penseurs rejetaient même l’essence même de l’astrologie au profit des grands idées philosophiques. Certains scientifiques rejetaient aussi la thèse de l’astrologie, le considérant comme un peu trop nébuleuse. En tout cas quel que soit l’attachement au domaine, l’astrologie ne laissait personne indifférente.

L’Histoire de la numérologie
Le thème astral, clé de voûte de l’astrologie